L’émotion est une couleur

 

Delphine du Mérac conçoit la peinture comme un échange d’émotions : entre le peintre et le modèle, entre la toile et le spectateur. Car lorsque l’émotion envahit tout, la peinture est la seule issue possible. L’émotion, c’est d’abord celle qui naît de la découverte de l’autre, à travers les voyages. En Amérique du Sud, Delphine du Mérac a laissé son regard s’émouvoir devant les êtres humains, leur univers, leurs différences.

Avec sa palette, étendue, et son regard, inattendu, Delphine du Mérac nous entraîne dans un univers très personnel, où les êtres vivants, humains ou animaux, tiennent le premier rôle et envahissent la toile. Leurs émotions deviennent les nôtres, la couleur se faisant conducteur de chaleur.

Caroline Gibert, iconographe